Artemis avec le nouveau installateur pour EndeavourOS ARM (annonce ARM)

Publié à l’origine ici : Artemis with new EndeavourOS ARM install (ARM announcement)

Tout comme la mission Artemis de la NASA, qui consiste à retourner sur la lune et à poser les bases des futures missions (Mars), la version Artemis d’EndeavourOS pose les bases de l’avenir d’EndeavourOS ARM.

Artemis est la première version livrée avec une fonction intégrée permettant d’installer la première étape d’une installation en deux étapes d’EndeavourOS ARM sur une carte SD ou SSD pour votre appareil ARM.

Odroid N2/N2+ et Raspberry PI

Aux alentours de la sortie d’Apollo, Sravan, membre de la communauté, a commencé à explorer les options de l’installateur ARM afin de le rendre plus convivial et d’inciter les utilisateurs d’EndeavourOS x86_64 à découvrir l’ARM. Ses idées et son aide pour améliorer la méthode d’installation ARM existante ont incité Pudge, notre principal développeur ARM, à l’intégrer à l’équipe.

Cela a abouti à l’introduction de Calamares dans le processus d’installation d’ARM et à une option d’installation intégrée dans l’application de bienvenue de l’image ISO principale.

La méthode nécessite deux étapes faciles, la première est l’installation de base qui utilise un script automatisé facile à utiliser dans le terminal et la seconde étape utilise l’installateur Calamares pour installer l’emplacement, le clavier, environnement de bureau/gestionnaire de fenêtres et le nom d’utilisateur/ordinateur et le mot de passe.

Le nouvel installateur est encore en version bêta, mais nous avons reçu des rapports d’installations qui fonctionnent parfaitement parmi notre communauté ARM.

Puisqu’il est encore en version bêta, l’installateur ne prend en charge que les Odroid N2/N2+ et le Raspberry PI pour le moment. Le support d’autres appareils comme la famille Pinebook et d’autres encore est en cours d’élaboration.

Calamares n’est pas la seule mesure qui a été prise, l’équipe de développement principale et l’équipe ARM ont amélioré la façon dont les principaux paquets Endeavour (eos apps, environnements de bureau et éditions communautaires) sont mis à jour pour les deux projets. Les deux dépôts sont donc plus synchronisés à partir de maintenant.

Comme je l’ai dit plus tôt, c’est la première étape pour rapprocher ARM et le projet principal, notre prochaine étape est de laisser Calamares gérer également l’installation de base pour une expérience d’installation entièrement graphique.

L’installation

La nouvelle méthode consiste en deux étapes, la première étant gérée par une option d’installation dans l’application de bienvenue de l’image ISO Artemis.

Il suffit de lancer l’imager ISO sur une machine x86_64, d’insérer une carte SD ou de connecter un SSD désigné pour votre appareil ARM à la machine, puis de cliquer sur le bouton d’installation ARM, le terminal s’ouvrira et préparera l’installation de base en quelques étapes faciles à suivre en sélectionnant le bon appareil et en partitionnant la carte/SSD. Après ces étapes, il commencera à télécharger une image de 1,5 Go et terminera l’installation de base sur le périphérique de stockage.

Calamares

Une fois la première étape terminée, le stockage ARM désigné peut être ajouté au dispositif ARM pour effectuer la deuxième et dernière étape.

Un environnement Openbox Live avec une application de bienvenue modifiée qui donne les options pour éditer les miroirs, installer les environnements de bureau officiels et installer les éditions communautaires, tout comme l’ISO régulier fournit pour les systèmes x86_64.

La principale différence est que les options des Calamares ARM se concentrent uniquement sur la sélection de l’emplacement et du clavier, les options environnements de bureau / gestionnaires de fenêtres et la configuration du nom d’utilisateur/d’ordinateur et du mot de passe, l’installation de base ayant déjà été effectuée à la première étape.

Après avoir installé le environnements de bureau / gestionnaires de fenêtres choisi, Calamares sera effacé du périphérique de stockage pendant ce processus.

Autres périphériques et publications à venir

Comme je l’ai expliqué précédemment, le nouvel installateur est une version bêta et ne prend en charge qu’un nombre limité de périphériques pour l’instant, mais nous allons en ajouter d’autres à l’avenir. L’équipe réfléchit actuellement à l’ajout de la première étape, l’installation de base, dans l’installateur Calamares également, de sorte que l’installation d’ARM ne prendra qu’une seule étape.

Le script semi-automatique existant est toujours disponible pour les autres appareils non supportés. Nous avons également simplifié ce processus en l’installant en deux étapes, l’installation de base pour le périphérique spécifique et l’installation d’EndeavourOS. L’installation d’EndeavourOS sur Mac M1 avec l’instruction Parallels fonctionne également avec la méthode d’installation d’EndeavourOS.

Caractéristiques et améliorations de l’installation ARM

Calamares 3.2.60
Firefox 101.0.1
Noyau Linux 5.18.5
Mesa 22.1.2
Xorg-Server 21.1.3
nvidia-dkms 515.48.07

Odroid N2/N2+

  • Ajout du support du système de fichiers btrfs en plus de ext4.
  • Utilise le noyau Linux 5.18 de [Archdroid] (https://archdroid.org/). Merci à l’équipe Archdroid !
  • Amélioration des performances pour l’Odroid N2+ en permettant l’overclocking en utilisant le uboot d’Archdroid.
  • Activation du support du son et du support btrfs en utilisant un paquet post-installation inspiré par l’équipe Manjaro ARM.

Raspberry Pi

  • Mise à jour du fichier config.txt.
  • Il y avait un problème de btrfs causé par l’inclusion de subvolid dans fstab auparavant. Cela causait des difficultés lors de la restauration des snapshots. Maintenant fstab n’a pas de subvolid btrfs. Merci à Dalto pour son aide.

Général

  • Lightdm utilise maintenant gtk-greeter au lieu de slick-greeter pour le gestionnaire de fenêtres afin d’offrir une expérience plus stable. Il a un nouveau thème personnalisé.
  • Les images ARM sont maintenant compressées en utilisant la méthode zstd pour permettre une expérience de décompression rapide pour l’utilisateur.
  • Le démarrage rapide d’EOS fonctionne à nouveau sur ARM. Il offre une sélection facile d’applications communes et populaires pour vous aider à démarrer.
  • Le gestionnaire de connexion Sway est passé de ly à SDDM.

Vous pouvez télécharger l’image ISO à cette adresse.

1 Like